X
Je me rappelle de ce sentiment mitigé qui m’a habité à l’écoute de ces voix puissantes, quasi irréelles, de ces différentes langues chantées et de cette musique majestueuse. J'ai été rapidement séduite par cette forme d'art. Toute petite déjà j’aimais chanter mais c’est à l’âge de 13 ans que j’ai découvert l’opéra chez une amie de mon père. Je me suis mise à écouter des opéras, à m'intéresser aux types de voix, aux timbres, à reconnaître les grands interprètes. La voix est devenue mon intérêt principal, ma passion.

J'aime cette carrière qui demande une belle discipline et une saine hygiène de vie qui disons-le s'apparente à celle des athlètes. La voix est un instrument magnifique qui est fort et fragile à la fois. Comme interprète, je recherche constamment à relever les défis autant techniquement que scéniquement. Je suis choyée puisque le répertoire du chant classique/lyrique est rempli d'œuvres aussi belles les unes que les autres qui exigent des chanteurs cette grande implication.